CDI Remix : Et si on ré-inventait le CDI ensemble ?

Images intégrées 3

Participer à l’expérience CDI Remix, c’est vivre une journée d’expérimentation, d’invention et de création autour du CDI de demain.

L’idée est de réunir des participants aux compétences diverses (professeurs documentalistes, CPE, enseignants, élèves, parents, bibliothécaires, bidouilleurs, designers, architectes, fréquentant ou non le CDI…), et de leur proposer d’esquisser leur vision du CDI, à travers des questions, des problèmes concrets et des projets à réaliser. Remixer le CDI, c’est imaginer, prototyper, expérimenter et réfléchir ensemble aux nouvelles formes et aux nouveaux usages du CDI de demain.

Cette journée s’inscrit dans le prolongement de l’initiative Biblio Remix visant à esquisser et à repenser la bibliothèque publique.

Pendant une journée, le Samedi 10 Juin 2017 (de 9h à 17h), venez inventer de nouvelles perspectives pour ce lieu privilégié qu’est le CDI !

Programme de la journée :

Le matin : Accueil dès 9h pour commencer à 9h30

Le midi : Déjeuner. Celui-ci n’est pas fourni, c’est à vous de prévoir votre pique-nique. N’hésitez pas si vous le souhaitez à ramener des choses à partager (gâteaux, jus de fruits…)

L’après-midi : Travail en équipe. La journée se terminera à 17h

Lieu :

Atelier Canopé de Rennes, 1 Quai Dujardin, 35000 Rennes

Inscription :

Lien vers le formulaire d’inscription: https://goo.gl/forms/3QarpFy0DIb5gxUu2

Attention le nombre de places est limité !

Biblioremix à Plougastel-Daoulas, le 18 mars 2017

Le Biblio Remix à la médiathèque de Plougastel, c’était comment ?

Tout au long de la journée du samedi 18 mars, ce sont 25 personnes qui ont remixé la médiathèque Anjela Duval, pour dessiner leur bibliothèque idéale. D’horizons et de profils variés, les « contributeurs » (âgés de 11 à plus de 80 ans) ont pleinement joué le jeu de cette expérience participative, pour imaginer et prototyper des réponses aux questions posées par les bibliothécaires. Leurs outils : des post-it, des Lego,… et surtout une bonne dose d’enthousiasme ! Animé par une belle énergie et guidé par Benoît Vallauri, le groupe a produit 5 projets – présentés publiquement en fin de journée – dont voici une synthèse.
biblioremix3

  • Le premier groupe a imaginé une médiathèque proche des citoyens, qui permet aux habitants de participer à la vie du lieu. Dans ce sens, le « collectif de la médiathèque » joue un rôle consultatif sur la politique d’acquisition et d’animation, ou bien l’aménagement. Par ailleurs, les « ambassadeurs de la médiathèque » constituent des relais d’information auprès de la population. Les habitants ont également la possibilité de s’emparer de l’animation du lieu, grâce à une « zone libre » qui leur est réservée. Enfin, l’entrée de la médiathèque est dédiée à la vie du service, avec un mur à idées, des données sur l’activité ou le budget, des compte-rendus d’évènements participatifs,…
  • Le second groupe a placé l’Art au cœur de son projet, en imaginant la médiathèque comme lieu de diffusion, d’accès et de formation à la création artistique. Cela débute par la création d’un réseau d’artistes prêts à participer au projet, qui amène le développement de la présence artistique à la médiathèque, en favorisant la rencontre et la formation du public, à travers des moments d’échanges et de découverte, des ateliers de création artistique, des « Masterclass »,…
  • Le troisième groupe a repensé l’organisation du patio pour en faire un lieu accueillant et convivial, dont les habitants s’emparent, et qui accueille des œuvres d’artistes en exposition. On y trouve d’abord un jardin partagé (de fleurs), ouvert à tous. Le nouveau patio intègre par ailleurs un mur végétal ainsi qu’un petit jardin exotique, ainsi qu’un autre fait de rocaille. Un auvent et une estrade amovible ont été pensés comme une extension de la médiathèque pour accueillir notamment des animations. Enfin, un coin détente invite le visiteur à passer un moment au patio, grâce à un mobilier confortable.
    C7NfgeuXwAAnUmI
  • Le quatrième groupe a imaginé une médiathèque confortable et agréable à vivre. Le réaménagement du lieu intègre d’abord un café, ouvert sur le patio. Une salle de sieste a également été imaginée, en mezzanine de la salle d’animation. Composée d’une tente, de coussins, de plaids, et d’un faible éclairage, elle est accessible à certaines heures en fonction de la programmation. Enfin, la « lecture confort » trouve sa place dans la médiathèque, au moyen de poufs et fauteuils isolés, accompagnés de petites lampes.
    biblioremix4
  • Le cinquième groupe s’est chargé de concevoir un temps de rencontres culturelles, baptisé « Nuit blanche chez Anjela ». Atypique, cet évènement annuel propose un autre rapport à la médiathèque en invitant le public à passer une nuit (blanche) dans ses locaux. Basé sur la liberté d’entrée et de sortie à tout moment, il est fait de nombreuses animations proposées entre 19h19 et 7h07 : contes en pyjama, atelier d’écriture, speed-booking, initiation à la lecture à voix haute, relaxation, lectures dans le noir, musique, conférence d’un scientifique, discussions philosophiques, calligraphie, atelier BD, reportage photo, …

Pour conclure cette journée, chaque participant s’est exprimé pour partager son ressenti au reste du groupe. Plusieurs d’entre eux ont fait part d’une « appréhension » à l’arrivée le matin-même, mais tous partagent leur satisfaction, et même leur fierté, devant le résultat produit. Dans les retours des contributeurs, il est question de la « bonne ambiance », des « belles rencontres », de la « bienveillance», mais aussi de la diversité et la richesse  de ce groupe intergénérationnel aux horizons si différents. Nombreux sont ceux qui évoquent le souhait d’être tenus informés des suites données à cette journée, et plusieurs se disent prêts à s’investir dans la durée. Au-delà des idées apportées par le  groupe, dont l’équipe de la médiathèque compte s’inspirer fortement, ce Biblio Remix semble bien avoir favorisé une belle appropriation du lieu par les habitants.

biblioremix2

Article repris du site Doc@Brest :

https://docabrest.wordpress.com/2017/04/06/le-biblio-remix-a-la-mediatheque-de-plougastel-cetait-comment/

Biblio Remix Ràpido – Madrid, 14 décembre 2016

czoapklweaabltc-jpg-large

Un atelier Biblio Remix s’est tenu à l’Institut Cervantès de Madrid au cours d’une journée d’études professionnelle ayant pour thème « Bibliotecas y empoderamiento digital ». L’objectif était de présenter aux participants la méthode remix en les faisant plancher sur des sujets qu’ils connaissent.

Après un brainstorming d’une vingtaine de minutes, les 25 participants ont travaillé ensemble sur des projets très variés.

Certains projets abordaient des questions difficiles comme l’intégration des sans-abris à la vie de la bibliothèque ou la sensibilisation des adolescents à la violence conjugale. D’autres projets interrogeaient les pratiques culturelles des publics universitaires, des liens entre grands-parents et petits-enfants, la solitude des personnes âgées et les réponses que la bibliothèque peut apporter en tant qu’agora sociale.

L’atelier (express) a duré 2h30. Nous remercions l’Institut Cervantès et les participants pour avoir joué le jeu et nous avoir fait partager leur ressenti très positif après cet atelier-découverte.

Un taller Biblio Remix tuvo lugar en el Instituto Cervantes de Madrid durante una jornada de estudio profesional cuyo tema era « Bibliotecas y empoderamiento digital ».

El objetivo era presentar a los participantes el método del remix haciendoles trabajar sobre temas que conocían.

Después de una tormenta de ideas de más o menos veinte minutos, los 25 participantes trabajaron juntos en proyectos muy variados.

Algunos proyectos abordaron cuestiones difíciles como la integración de los sin techos a la vida de una biblioteca o la sensibilizaciónde los adolescentes a las violencias conyugales. Otros proyectos interrogaron las prácticas culturales de los públicos universitarios, los vínculos entre abuelos y nietos, el aislamiento de las personas mayores y las respuestas de las bibliotecas, como ágora social.

El taller (exprés) duró dos horas y media. Agradecemos el instituto Cervantes y los participantes por haber seguido el juego y por haber compartido con nosotras sus impresiones muy positivas después de este taller-descubrimiento.

Biblio Remix à Versailles, juin 2016

Bonjour à tous,

La vague du Biblio Remix s’étend dans les Yvelines. Séduits par ce dispositif innovant, les bibliothécaires du réseau des bibliothèques de Versailles se sont essayés à une séance de Biblio Remix spécial action culturelle. Pendant une journée, 14 participants se sont réunis à la Bibliothèque Centrale de Versailles pour imaginer ensemble les animations culturelles de demain. Chips, bonbons, lego, pâte à modeler, crayons de couleurs, instruments de musique, post-it, tout était réuni pour favoriser la convivialité, la créativité et l’imagination.

Pour une première édition, ils ont choisi de rester entre professionnels du livre et d’élargir les inscriptions aux publics lors des séances à venir. En adaptant la formule du Biblio Remix, Gwénaëlle et Emilie, animatrices du Biblioremix, ont tout de même réussi à privilégier le point de vue des lecteurs. Avec un soupçon de schizophrénie et un zeste de jeux de rôles, les bibliothécaires se sont mis dans la peau de Kevin, 22 ans, étudiant en archi’, très doué en couture et crochet, ou encore dans la peau de Ricardo, père au foyer de 6 enfants ne parlant pas français.

Après quelques exercices de brainstorming (entraînement, phase de purge, et conception du projet), 2 projets ont émergé :

« Au cœur de la Toupie, nouvel espace convivial d’échange de savoir faire, venez survivre à une attaque de zombies, devenez l’un des leurs et rejoignez la walking dead team dans la bibliothèque »

« Troc-Passions, vous avez du talent, venez le partager ; vous avez de la curiosité, venez la satisfaire. »

8

Puis, en rire, danse et chanson, (« parce que la musique c’est important pour l’accueil »), les participants ont créé leurs prototypes finaux et réfléchi à un parcours usager qu’ils ont présenté sous forme de mise en situation et de reportage vidéo.

A l’issue de cette journée, un groupe projet a été mis en place afin de résoudre les contraintes liées à la faisabilité des projets, ainsi que pour concevoir et réaliser les outils d’animation culturelle réclamés par les participants lors du Biblio Remix.

Pour accéder au compte-rendu et retour sur expérience c’est ici :  CR_Biblioremix_Versailles2016 !

Cette belle expérience a été un succès et sera renouvelée en ajoutant cette fois un ingrédient indispensable : le public !

 

BiblioRemix à Bécherel pour l’Ille-et-Vilaine le 21 mai 2016

Le Département d’Ille-et-Vilaine ,via la Médiathèque Départementale, a organisé un Biblioremix à l’échelle d’un territoire. Cette édition s’inscrit dans un projet plus large autour de la thématique des « Petites bibliothèques de demain« , porté par l’antenne de la Médiathèque départementale de Bécherel.

Un premier remix s’était déjà déroulé au même endroit le 23 avril 🙂

IMG_4726

Pendant une journée créative et participative, un groupe bien équilibré composé d’usagers, d’élus, d’artistes, d’artisans, de bibliothécaires en BM et BU…,  et accompagné par Benoît, Léa, Christophe et Sonia, a pu proposer ses idées les plus originales, puis choisir et définir un projet concret en équipe.

Les projets proposés ici sont des pistes d’actions répondant à un besoin local défini par les participants sur la base de leurs envies ou de leurs observations concrètes. Ces projets pourraient être développés encore et adaptés aux réalités de terrain afin de les tester, pour les transformer en services sur les territoires. Ces projets sont libres et partagés, tout comme la recette du Biblioremix.

C’est donc à vous de jouer maintenant !

IMG_4697

Les projets des participants :

  • Le club de non-lecteurs est un projet pour amener la bibliothèque hors les murs et valoriser les centres d’intérêt des habitants.
  • Faire une fête : viens fêter ton anniversaire à la bibliothèque, qui propose de nombreux services et organisation d’ateliers culturels
  • L’Arbre de connaissances : comment organiser du partage de savoirs-faire à la bibliothèque et récolter les connaissances des habitants ?
  • Trocoteka : un espace d’échange d’objets gratuitement à la bibliothèque
  • Le TUB : réaménager la bibliothèque temporairement, selon les projets et les centres d’intérêt des habitants

Toutes les idées récoltées :

IMG_4641IMG_4649IMG_4648IMG_4647IMG_4646IMG_4645

 

 

 

 

IMG_4644

IMG_4643

IMG_4642

 

 

 

 

 

Retrouvez Biblioremix sur Twitter et maintenant sur sa page Facebook.

Vous souhaitez organiser un Biblio remix, ou former une équipe d’animateurs ? N’hésitez pas à nous contacter !

Biblio Remix pour les enfants, Biblio Remix à Madrid

Bonjour à tous,

Un petit mot pour vous présenter deux Biblio Remix atypiques qui se sont déroulés récemment !

La bibliothèque Louise Michel, à Paris, a organisé le premier remix dédié aux enfants. En adaptant légèrement la méthode, ils ont proposé deux demi-journées créatives pour les jeunes autour de la bibliothèque de demain, et ils ont créé ensemble de chouettes projets.

Leur compte-rendu est à lire ici !

chnbmxawuaalpan-large

 

Le 11 mai, Biblio Remix était invité par l’Institut français de Madrid dans le cadre d’une journée internationale autour du jeu en bibliothèque. C’est Diane, l’une des remixeuses parisiennes, qui est allée fièrement représenter la team Biblio Remix lors d’un atelier créatif franco-espagnol ! Les projets sont documentés ici.

Capture

Et bien sûr, d’autres Biblio Remix continuent d’être organisés un peu partout en France, dans plein de bibliothèques différentes : à Pacé, à Bécherel, à Paris, à Dieppe, et encore à Bécherel !

Si vous souhaitez organiser un Biblio Remix, n’hésitez pas à nous contacter.

BiblioRemix à Bécherel pour l’Ille-et-Vilaine le 23 avril 2016

Le Département d’Ille-et-Vilaine ,via la Médiathèque Départementale, a organisé un Biblioremix à l’échelle d’un territoire. Cette édition s’inscrit dans un projet plus large autour de la thématique des « Petites bibliothèques de demain« , porté par l’antenne de la Médiathèque départementale de Bécherel.

Un second Biblioremix est prévu le 26 mai au même endroit et il est déjà complet 🙂

IMG_20160418_100707

Pendant une journée créative et participative, un groupe bien équilibré composé d’usagers, d’élus, d’artistes, d’artisans, de bibliothécaires en BM et BU…,  et accompagné par Benoît, Cécile, Isabelle et Virginie, a pu proposer ses idées les plus originales, puis choisir et définir un projet concret en équipe.

Les projets proposés ici sont des pistes d’actions répondant à un besoin local défini par les participants sur la base de leurs envies ou de leurs observations concrètes. Ces projets pourraient être développés encore et adaptés aux réalités de terrain afin de les tester, pour les transformer en services sur les territoires. Ces projets sont libres et partagés, tout comme la recette du Biblioremix.

C’est donc à vous de jouer maintenant !

IMG_20160423_113207

Voici les projets proposés lors de cette édition :

Plus belle la bib5 Plus belle la bib : une bibliothèque des documents des habitants. Une collection partagée, déconcentrée et géolocalisée, favorisant la rencontre et l’échange.


La Fabrique des Idées 5La Fabrique des idées : une bibliothèque territoire de la neutralité et comme espace du débat Politique, intégrant des dispositifs de facilitation des échanges.

Toutythèque8La ToutYthèque : du Repair Café au prêt de matériels et de compétences, toutYest pour favoriser le lien social, l’échange de compétences et le « Faire ensemble ».

Biblio café7Biblio Café : la bibliothèque et son bar autogéré, espace du lien social et des projets, pour et par les habitants.

Biblio'lib2La Biblio Lib’ : ou comment emprunter toute la bibliothèque pour ses besoins et ses envies, à n’importe quelle heure du jour et de la nuit.

Merci à nos Sérial Twittos pour le livetweet toute la journée et vos retours positifs !

Retrouvez Biblioremix sur Twitter et maintenant sur sa page Facebook.

Vous souhaitez organiser un Biblio remix, ou former une équipe d’animateurs ? N’hésitez pas à nous contacter !

Trois Biblio Remix en Ille-et-Vilaine au printemps

Bonjour à tous,

Depuis 2013 la communauté Biblio Remix s’agrandit et de nombreux évènements s’organisent un peu partout 🙂

En plus de notre compte Twitter qui relaie les évènements et les live-tweets, nous avons aussi une page Facebook, n’hésitez pas à la suivre pour ne louper aucune info.

En 2016, les Biblio Remix reviennent en force dans leur lieu de naissance, en Ille-et-Vilaine, puisque ce sont trois dates qui vous sont proposées, entre mars et mai, à Pacé et Bécherel !

DSCF1137

C’est quoi déjà Biblio Remix ?

Biblio Remix est un dispositif  d’expérimentation, d’invention et de création participatives, autour des services en bibliothèque. L’idée est de réunir des participants aux compétences diverses (bibliothécaires, lecteurs, bidouilleurs, designers, architectes, usagers ou non des bibliothèques…), et de leur proposer d’esquisser leur vision de la bibliothèque idéale, à travers des questions, des problèmes concrets et des projets à réaliser.

Pendant une journée, par équipes de 5 personnes, les participants seront invités à choisir un projet de remix, à le décrire et le préparer, puis à en faire un prototype (maquette, version de test…). Accompagnés tout au long de la séance par les animateurs de Biblio Remix, les équipes devront à la fin de la journée montrer leur prototype et raconter leur démarche, afin que ces expériences puissent être compilées et partagées sur ce blog.

Bref, c’est une journée très créative, très productive, tout en étant fun et conviviale 🙂

prez biblioremix innov(1)

Les prochaines dates en Ille-et-Vilaine

Les trois journées de Biblio Remix ont eu lieu 🙂 Vous pouvez retrouver les projets ici :

 

N’hésitez pas à nous contacter via notre page Facebook, Twitter, ou encore notre formulaire de contact.

A très bientôt !

Benoît et Léa pour la team orga Biblio Remix

 

Une formation à Biblio Remix à l’ENSSIB

En ce beau mois de juin 2015, nous étions invités à l’ENSSIB pour présenter Biblio Remix dans le cadre d’un stage sur l’innovation en bibliothèque. Ce sont donc vos serviteurs, Léa de Rennes et Rémi de Paris, qui ont passé un jour et demi avec une quinzaine de stagiaires en formation continue pour explorer et analyser la méthode.

Vous nous connaissez, on n’a pas fait un cours magistral sur les avantages et inconvénients de Biblio Remix. On a préféré immerger totalement les stagiaires dans la méthodes en organisant, rien que pour eux, un Biblio Remix pendant la première journée de formation !

IMG_20150602_114757

Comme d’habitude, en une journée, avec des participants motivés, beaucoup de post-its et de bonbons, nous sommes arrivés à une foule d’idées pour la bibliothèque de demain. Reprenant la recette du premier Biblio Remix, nous avons enchaîné brainstorming et travail en groupe autour de trois projets.

Voici un rapide résumé des projets réalisés :

Le « Kif », le qui fait quoi ?

Objectif : Créer du lien social en mutualisant les échanges de savoirs afin de faire monter les gens en compétences. La bibliothèque étant le facilitateur de ces rencontres.

La bibliothèque crée les conditions des rencontres dans la cadre d’un speedating des « compétences et savoir-faire » : journée évènementielle  où les usagers proposent leur compétences ou bien savoir- faire (utilisation des badges).

A l’issue de la journée une carte heuristique est mise en ligne et les usagers peuvent depuis chez eux prendre contact avec la personne ressource. La  médiathèque reste lieu d’accueil pour les rencontres.

IMG_20150602_155526

Après une année de mise en œuvre ou « kif » généralisé , le comité de suivi réalise un bilan  à partir des données statistiques en ligne et des données du taux d’occupation des salles.

Une journée festive est organisée avec un événement du genre Bal  et nouvel échange de compétences.

Des T-shirts et des badges pour briser la glace

L’idée : le personnel de la BU porte des T-shirts et des badges en fonction de leurs spécificités, leurs compétences, leurs centres d’intérêts perso, leur disponibilité, leur humeur du jour… A leur tour, les usagers peuvent fabriquer des badges et engager la discussion d’une autre façon avec les bibliothécaires.

IMG_20150602_164658

Pourquoi ?

  • Parce que les bibliothécaires ne sont pas ou peu sollicités ou que les usagers ont peur de déranger. Donc marquer le confort de l’usager par l’apparence physique du personnel.
  • Renouveler la relation à l’usager avec un style ou un certain humour.
  • Changer la représentation du bibliothécaire auprès de l’usager.
  • Importance du code vestimentaire pour les jeunes. Fige les représentations.
  • Créer un espace de dialogue : bénéfice réciproque à la mise en place d’une communication entre l’usager et le bibliothécaire. Permet de capter un public supplémentaire.
  • S’intégrer dans la « communauté » de l’usager, sortir de la fonction « bibliothécaire » et se rapprocher du public.
  • Par rapport  à la hiérarchie, ressouder l’équipe, mieux connaître et reconnaître les compétences du personnel. Aide à une cartographique des connaissances et compétences des agents.
  • Aussi pour s’amuser un peu : cohésion d’équipe…
  • Individualiser les bibliothécaires, faire connaître l’équipe aux usagers, personnifier les personnels.
  • Créer le contact avec l’usager en l’intriguant, en l’incitant à venir discuter, y compris sur des aspects non-professionnels.

Mettre plutôt de l’iconographie sur les tee-shirts ou les badges, et créer une harmonie entre cette iconographie et la signalétique de la bibliothèque.

Intérêt pour la nouveauté : renouveler régulièrement l’action. Possibilité d’avoir un tee-shirt avec les informations sur les compétences de l’agent et des badges pour les humeurs/passions du moment. Solliciter la curiosité de l’usager. Badge comme variable d’ajustement, permet de piquer la curiosité du public de façon régulière et imprévue.

Mettre des badges à disposition des usagers pour qu’ils les portent. Leur laisser la possibilité de s’exprimer et de suggérer des idées en réponse/en lien avec les tee-shirt/badges. Par exemple « I love tricot ». Possibilité de faire du troc de compétences via les badges, en promouvant les compétences des usagers auprès des autres usagers.

L’atmosphère, la bibliothèque conçue autour des ambiances sonores

Un projet d’établissement tourné vers le son sous toutes ses formes. Une orientation qui se décline dans des espaces aux ambiances sonores spécifiques et à travers une offre de services variée.

Compétences :

  • une prestation de service d’un designer sonore qui crée une charte sonore et inclut une mission de formation du personnel
  • un acousticien qui travaille avec l’architecte et prise en compte des handicaps : compétences techniques et mobilier (fournisseurs)
  • prévoir des artistes en résidence ?
  • Création d’un logo sonore qui identifie la bibliothèque, en ligne et sur place pour introduire les informations diffusées.

IMG_20150602_170900

Espaces différenciés :

  • zone de silence
  • zone de transit (zones de prêt/retour, espaces bruyants)
  • entrée, sas sonore, zone de transition extérieur/intérieur
  • piano à disposition des usagers dans un espace détente convivial, proximité de la machine à café
  • ambiance sonore extérieure (sur la rue) => prévoir l’équipement
  • Annonces informatives
  • Ambiance sonore des espaces internes : openspace, équipement
  • Salles de répétition pour les musiciens
  • Parcours sonore pour les malvoyants

Offre de service

  • Comédie musicale d’inauguration
  • Journée « dites-le en chantant »
  • Jeux vidéos musicaux
  • accompagnement événementiel : la bibliothèque pourra être porteuse et accompagner des événements.
  • Proposer des ambiances sonores personnalisées avec mise à disposition de casques et playlist musicales
  • Audioguide de la bibliothèque
  • Émissions de radio faites dans la bibliothèque avec moments de retransmission

IMG_20150602_163857

Le lendemain, nous avons passé du temps avec les participants pour répondre à leurs questions, expliquer plus en détail la méthode utilisée, les points importants pour l’organisation d’un Biblio Remix, ce qu’apporte la méthode en terme de projets ou de management, ou encore les arguments pour organiser un Biblio Remix dans son établissement.

Bref, une nouvelle rencontre avec des participants pleins de bienveillance et beaucoup de chouettes échanges !

Si vous souhaitez en savoir plus sur Biblio Remix ou organiser une formation ou une intervention, n’hésitez pas à nous contacter 🙂

IMG_20150602_152843

Retour d’expérience sur la mise en place d’un BiblioRemix à Paris

love

A Paris, pour le réseau des bibliothèques parisiennes, avril 2015

Reprendre le flambeau des Biblioremixeurs “canal historique”, nous inspirer de leurs méthodes et exporter la démarche pour faire vivre cette belle expérience au grand réseau des bibliothèques parisiennes était notre défi à nous, petits Biblioremixeurs de Paris.

L’idée était d’organiser un moment d’échanges et de réflexion sur le sens de notre métier entre collègues bibliothécaires qui, du fait de la taille du réseau, ont peu l’occasion de se rencontrer. Et l’autre objectif de ce Biblioremix parisien était de faire marcher l’intelligence collective en travaillant ensemble à des projets innovants et d’expérimenter des méthodes de travail créatives .

Une démarche inspirante, un projet enthousiasmant, oui, mais maintenant, comment on s’y prend ?

Step 1 : apprendre à ramper avant de marcher

D’abord, il a fallu gratter de la fiche-projet (6 versions à déclarer à ce jour), nous vêtir de nos habits de lumière et préparer nos arguments les plus percutants pour convaincre élus et hiérarchie de la cohérence de ce type de projet aujourd’hui et … ça a marché car nous avons obtenu sans difficultés leur validation et leur soutien.

Un appel a ensuite été lancé dans le réseau des bibliothèques pour recruter le “gang des organisateurs de BiblioRemix”. Résultat de cette campagne : un escadron de 18 co-organisateurs dopés à l’envie de tester des choses nouvelles, à l’énergie de la blague pourrie et au sucre sous toutes ses formes.

Dès le 4 décembre 2014, le “gang” se réunit, goûte dès sa première rencontre aux douces fragrances des post-its et des marqueurs à tableaux, et expérimente en interne des méthodes de travail créatives.

post it 1

Interlude : pendant ce temps-là, dans les groupes de travail (à J-136, zéro contrainte)…

La Comm’

“Et si on faisait des trailers vidéo en motion-capture pour présenter le truc?”

“Ou alors on ferait une fresque de 6 mètres de long avec des graffeurs?”

“Et puis aussi, des jingles, un compte twitter, un blog..?”

“La web-série produite par Arte, c’est carrément gérable”

“On la programme à quel moment la fanfare mexicaine?

La Logistique

“C’est clair que des plateaux-repas de traiteur, du champagne, une imprimante 3D, un bal trad’ et des talkies-walkies c’est le strict minimum..”

“Pas oublier la dose de post-its, de marqueurs, une machine à badges, du wifi et des milliards de Legos!”

“Quelqu’un a des nouvelles pour le budget “collation”?”

“Pour la clôture, une fanfare mexicaine!”

 Et maintenant, voilà ce qu’il reste à faire : de la communication, de la logistique, de l’organisation … les délais sont courts et il nous faut être le plus efficace possible (et surtout on voudrait pas passer pour des pleu-pleus) ; les tâches sont donc réparties par petits groupes, des outils collaboratifs sont créés (Google Drive et Trello).

Step 2 : c’est en remixant que l’on devient un super mixeur (multi-fonctions) …

Autre étape, nécessaire pour nous tous : vivre “pour de vrai” un BiblioRemix. Grâce à la disponibilité, au sens du partage et à la coolitude bretonne de nos collègues initiateurs de la démarche, Léa, Benoît et Eric de Rennes, le gang a fait son BiblioRemix le 9 janvier 2015. BiblioRemix un peu spécial car les étapes ont été analysées et expliquées en temps réel par nos parrains : en somme, un biblioremix sur un biblioremix … tellement “méta” !

Belle expérience et excellent moment pour souder le groupe des organisateurs, ce BiblioRemix nous a permis de rendre ce projet plus tangible et plus concret .

La chose étant désormais plus ou moins claire dans l’esprit du gang, la date des deux journées du BiblioRemix arrêtée, le moment était venu de recruter les participants.

Après une présentation “claquettes-fumigènes-human beat box” (bon ok, un powerpoint qui tourne tout seul…) en séminaire de chefs d’établissement, une invitation a été lancée à chacun d’accueillir dans leurs établissements des binômes d’organisateurs pour expliquer le BiblioRemix aux équipes.

Par le biais d’une tournée d’une vingtaine de dates (c’était bien cool d’être 18) et via un formulaire d’inscription en ligne, nous avons reçu un peu plus d’une cinquantaine de candidatures, ce qui est très bien tombé car notre jauge était à 55 participants maximum, et nous a ainsi évité les atroces douleurs morales du plan de licenciement.

Interlude : pendant ce temps-là, dans les groupes de travail…(J-58 : travail bien avancé, contraintes ressenties)

La comm’

“En fait pour le jingle, on a qu’à s’enregistrer maintenant et on dirait des mots en “-ix”?”

“Pour la comm’ à laisser dans les bibs, on pourrait faire des flyers?”

“Et si on essayait de tourner tout de suite nos trailers video?”

La logistique

“Quelqu’un a des nouvelles pour le budget “collation”?”

“Comment on fait pour acheter notre matériel de prototypage (= 2 boîtes de legos) ? ”

Step 3 : Les ennuis commencent

Nos deux dernières réunions ont été consacrées à l’élaboration de la feuille de route détaillée des deux journées, de la répartition des rôles de chacun et à l’invention de moult éléments disruptifs pour mettre la créativité de nos participants sur le qui-vive.

https://docs.google.com/document/d/1eBHUfgHFE1_wmTvGaZzbdYIWK7If_UYN1v2cOguRCuw/edit?usp=sharing

Interlude : pendant ce temps-là, dans les groupes de travail…(J-12 : sur la brèche, contraintes assumées)

La comm’

“On est bons sur tout : Twitter, Tumblr, Flickr, Youtube, SoundCloud, WordPress : OK!”

La logistique

“C’est bon on a tout le matos pour les enveloppes des participants, y a plus qu’à les remplir!”

“C’est bon pour les legos, ils arrivent la semaine prochaine, youpi!”

“Quelqu’un a des nouvelles pour le budget “collation”?” “Faut prévoir de tartiner des rillettes?”

Et puis, le jour J, quand on s’est levés aux aurores après avoir potassé la feuille de route, quand on a poussé les meubles dans les coins et transporté des tables et des chaises, quand on a installé le buffet, quand on s’est bien répartis les tâches une nouvelle fois, quand on a testé les post-its, la sono, les tablettes, les doudous et les cloches, quand on s’est auto-motivés, quand à 9h15, certains ont déjà bu trop de cafés … les premiers biblioremixeurs débarquent et … c’est parti !

17047570497_a60fb6153d_k

Au final, on a eu des nouvelles pour le budget “collation” ! Même qu’on a eu beaucoup plus que prévu, garantissant ainsi une hydratation et un taux de glycémie optimum à tous nos biblioremixeurs !