Kreatek

Ce projet a été réalisé dans le cadre de la session Biblio Remix du 26 juin 2014 à la bibliothèque Landry, à Rennes.

_DSC0138ret

L’idée

L’équipe est partie d’un post-it qui s’intitulait “possibilité de dupliquer virtuellement chez soi la bibliothèque”. Ils ont commencé par s’interroger sur le sens de ces différents mots, et notamment la bibliothèque : qu’est-ce qu’elle contient ? Des collections, mais aussi des services, des professionnels, des usagers, du conseil…

Après avoir réfléchi à la manière de numériser pour avoir chez soi l’ensemble des services de la bibliothèque, l’équipe est partie de ce postulat pour se demander : que se passera-t-il quand les bibliothèques ne seront plus un lieu de stockage physique ? Vont-elles disparaître ? Si non, que restera-t-il dans le lieu, en quoi se transformeront les bibliothécaires ? C’est dans cet esprit qu’ils ont inventé la Kreatek, un lieu de création partagée, un lieu où l’on danse, on chante, on fabrique. A partir de l’initiative d’une personne ou d’un groupe, une exposition se construit, en lien avec les ressources de la bibliothèque.

_DSC0142

Comment ?

La Kreatek est un lieu avec très peu de collections, où une grande part de l’espace est dédiée à des évènements ou des expositions temporaires. Partant d’une thématique (une danse, un pays, un sculpteur, un domaine scientifique…), insufflée par un usager, une association, ou un professionnel, la thématique est développée pendant 6 mois par tous les moyens possibles.

Le bibliothécaire change de visage pour devenir kreatekaire : il est médiateur, il se charge également de valoriser les contenus autour du thème, à la fois physiquement et sur Internet. Il est facilitateur de projets, il met en lien les créateurs entre eux. Il sait faire émerger les compétences, il devient même dénicheur de talents.

Lors d’une thématique, différents types de contenus sont rassemblés au sein du lieu : expo, concert, démonstrations, temps d’échange. Des ressources physiques tels que livres, films, images, sont également mis à disposition.

D’autre part, ce qui se passe dans le lieu est toujours capté et retransmis en ligne. Vidéo, podcast, supports numériques, le kreatekaire capte les données, les archive, les partage sur les réseaux.

IMG_0176ret

La Kreatek a pour objectifs de favoriser la création, la pratique amateur, permettre aux habitants de s’impliquer, échanger, lieu culturel et social dans tous les domaines.

Parmi les besoins exprimés :

  • un lieu grand et vide
  • un espace de stockage pour les ressources physiques
  • du bon matériel numérique et de captation
  • des compétences nouvelles pour le kreatekaire (médiation, dénicheur de talents, communication…)
  • des partenaires
  • un comité de pilotage et des réunions publiques pour définir la programmation

Résultat

L’équipe a imaginé le lieu, cet espace d’exposition vivant, composé à la fois d’espaces vides et d’espaces conviviaux, mais également une navette qui permettrait de faire circuler les contenus. Ils ont imaginé des scénarios d’usages mettant en scène les professionnels (kreatekaire), les participants (kreatif) et les visiteurs (kreavore).

_DSC0288ret_DSC0269ret

Voir aussi

Une réflexion sur “Kreatek

  1. Pingback: Retour sur le Biblio Remix à la bibli du Landry | Biblio Remix

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s