Le Caméléon

Le post-it

Des professionnels en résidence animent des ateliers. Il y a un espace pratique qui correspond à chaque rayon.

P1000247

L’idée

Dans un contexte où se développe l’économie participative et où les usages créatifs prennent de plus en plus de place dans notre quotidien, Le Caméléon est un lieu de vie qui associe techniquement et physiquement les collections et des usages. Le lieu est une incarnation des savoirs que les usagers pourront s’approprier pour donner vie aux collections présentes et apporter leurs propres connaissances. Afin de toucher le public le plus large possible, les pratiques, associées à des collections, seront matérialisées.

Le but du projet est de créer des usages participatifs et permettre l’échange des savoirs entre les individus. Le Caméléon offre un lieu de partage et d’acquisition des pratiques et des connaissances entre usagers mais aussi entre amateurs et professionnels.

Pourquoi le Caméléon ? D’abord parce que les espaces sont conçus pour s’adapter aux besoins des usagers. Dans nos espaces, les individus pourront à loisir lire, écouter de la musique mais aussi cuisiner, monter un studio photo… Pour donner une identité forte au lieu, l’extérieur est en partie végétalisé, l,autre partie étant laissé à la créativité des street artistes qui feront évoluer les couleurs du bâtiment.

L’espace : nous partons d’une nouvelle structure à construire. Autour d’un jardin et d’une terrasse, s’articulent des espaces spécifiques correspondant aux usages proposés et dans lesquels se trouvent les collections :

– Un fablab : pour fabriquer divers objets, les usagers pourront disposer d’un atelier de bricolage, d’imprimantes 3D…

– Une cuisine : pour mettre en pratique sur place les ouvrages du Caméléon

– Un salon littéraire : pour lire et partager ses lectures romans, BD, histoire… Et écouter de la musique via des bornes.

– Un studio modulable : pour photographier, danser, faire du yoga, répéter…

– Un labo photo pour les tirages

– Une salle de jeux (société et vidéos)

– Un auditorium : projections, concerts, conférences…

– Un jardin d’hiver pour jardiner

– Un café pour se détendre

– Et toujours les espaces habituels de nos bibliothèques : un espace jeunesse, un espace multimédia, une salle de travail dans lequel des îlots permettront d’accueillir des écrivains publics et des juristes et un hall d’accueil

Comment ?

Le projet a pour volonté centrale d’abolir la frontière encore tenace entre bibliothèques et centre d’animation. Le bibliothécaire garde ses fonctions traditionnelles autour des collections mais devient aussi un animateur d’usages pour rendre la collection vivante. L’action culturelle est donc éclatée entre les différents responsables de fonds et coordonnée par une personne ressource.

Utilisation des espaces : les espaces pratiques et de création seront en libre-accès pour les usagers qui voudront les utiliser (sur réservation). Les autres espaces sont en accès libre. Des professionnels seront régulièrement invités pour donner des cours, faire des démonstrations, partager leurs pratiques avec des amateurs… Des artistes seront invités pour des expositions et des happening.

Le jardin central est un jardin participatif qui accueillera régulièrement des AMAP.

L’animation du lieu fonctionne en majorité sur le partenariat. Pour aider les usagers dans leurs démarches, le Caméléon hébergera un écrivain public et un juriste faisant de l’aide publique gratuite. Des partenariats seront développés en direction des associations locales, les maisons d’artistes, les écoles professionnelles… Des volontaires du service civique pourront venir faire le relais entre les usagers et les espaces.

Pour favoriser le fonctionnement participatif, le Caméléon développera une application en ligne pour mettre en relation les usagers : l’idée est que les usagers s’échangent leurs compétences à travers un réseau, le réseau d’échange des savoirs. Pour faire connaître ce service, l’équipe organisera deux fois par an une journée de rencontres (du type fête des voisins). Le lieu favorise aussi l’échange des savoirs parents/enfants à des moments dédiés.

Pour célébrer les pratiques et les arts développés au Caméléon, un festival aura lieu chaque année « Les Nuits du Caméléon ».

Et bien entendu, les halls d’entrée accueilleront des automates de prêt et retour pour emprunter les collections.

Le résultat

img_0028_26726037145_o(1)

Un grand bâtiment sur deux étages dont la forme évoque le Caméléon, l’entrée se faisant par la tête et par la queue. Les murs végétaux rappellent la couleur verte de l’animal et les créations des street artistes changeront périodiquement l’aspect du bâtiment.

A l’intérieur les espaces s’articulent autour du jardin et de notre arbre et sont bordés d’une coursive vitrée qui peut aussi servir d’espace d’exposition. Il est possible de rejoindre l’étage supérieur dans chaque salle, la superposition étant cohérente.

Notre mascotte est André le caméléon.

Un lieu de vie, de collection vivante, de partage !

L’équipe

Pierre-Marc, Marie-Caroline, Fabienne, Jean et Frédérique.

remix 081

 

Publicités