Labyrinthèque

Ce projet a été réalisé dans le cadre de la session Biblio Remix des 4 et 5 juillet 2014 aux Fabriques du Ponant, à Brest.

Lab22

Le post-it

« Un labyrinthe d’univers réels et virtuels »

L’idée

L’équipe a voulu répondre a une épineuse question : Quel est le problème/besoin des bibliothèques aujourd’hui !?

Sa réponse : faire une croix sur les usages et lieux traditionnels, impliquer plus d’acteurs dans la préservation et la diffusion des savoirs, proposer une nouvelle éditorialisation de la bibliothèque :

  • qui intégrerait la ville dans sa réflexion et se projetterait vers les usagers,
  • qui serait à la fois plus transversale en termes de supports et d’acteurs impliqués
  • mais mettrait en valeur des savoirs pointus via la thématisation de bulles, synchronisées avec chaque passage dans la ville

Lab18

La médiathèque serait alors un labyrinthe d’univers immersifs riches en émotions, favorisant l’accès à la connaissance et aux différents usages. Aux « bulles » d’univers de la bibliothèque « physique » répondrait l’espace urbain, lui-même devenu bibliothèque grâce à des bornes interactives et de téléchargement…

Comment ?

La Labyrinthèque est un projet global, prenant en compte toute la ville. En effet, l’équipe a imaginé de disséminer des « accroches », boîtes à livres, biblio box ou bornes numériques permettant d’accéder à des livres, vidéos, musiques et autres contenus proposés par la labyrinthèque à tous les endroits où les gens sont susceptibles d’avoir un peu de temps :

  • Dans les transports (bus, tram, train) et à leurs arrêts
  • Dans les espaces verts
  • Dans les maisons de quartiers
  • Dans les crèches
  • Dans les maisons de retraite
  • Dans la salle d’attente des médecins…

Il est possible de s’arrêter là et de juste profiter de tous ces contenus, mais la Labyrinthèque en profite pour faire du teasing :

« Vous avez aimé cet album de Led Zeppelin ? Nous rediffusons leur concert de 1973 à la Labyrinthèque, ce soir ! »

« Vous regardez ce film noir ? Il y a une exposition sur les gangsters des années 50 jusqu’au 20 septembre dans une des bulles de la Labyrinthèque  ! »

IMG_3691

C’est là le deuxième volet du projet de Labyrinthèque : transformer également l’espace de la bibliothèque elle-même…

Les espaces sont décloisonnés, il n’y a plus de séparation entre les publics jeunes et adultes. En plus des espaces traditionnels destinés aux usagers qui cherchent quelque chose en particulier, la Labyrinthèque propose des bulles immersives éditorialisées pour ceux qui souhaitent se laisser porter et se perdre dans le labyrinthe. Expositions, concerts, projections, sélections documentaires etc. permettent de s’évader et de s’informer.

Les thématiques proposées dans ces bulles sont renouvelées régulièrement, en alternance. Après le changement de programmation, des documents sur la thématique précédente (bibliographie, catalogue) viennent pérenniser cette programmation dans le temps.

La Labyrinthèque c’est donc :

  • Un espace médiathèque repensé, avec des espaces dédiés à une offre temporaire thématique, immersive, multi-supports et aux publics décloisonnés
  • Des accroches liées à ces thématiques disséminées dans toute la ville, par le biais de systèmes tant physiques (boîtes à livres) que numérique (borne de consultation ou téléchargement, BiblioBox)

Résultat

Pour donner à voir son projet, l’équipe a construit tout une ville, autour de la Labyrinthèque. Et, par la voix de l’équipe elle-même, nous allons pouvoir suivre Marcel, petit usager de la Labyrinthèque, à travers son périple de découvertes.

Pour revoir le support de présentation, c’est ici
Pour comparer la présentation à celle effectuée à la fin du premier jour et voir comment le projet a évolué, on peut retrouver le pitch du projet ici

L’équipe

L’équipe de la Labyrinthèque, c’est six filles dynamiques qui ont remporté haut la main l’épreuve de la tour la plus haute.

Pour leur auto-portrait, elles ont choisi d’utiliser le symbole de ces deux jours de Biblio Remix, le bonbon crocodile.

Lab1

Voir aussi

 

5 réflexions sur “Labyrinthèque

  1. Pingback: Retour sur le Biblio Remix à Brest | Biblio Remix

  2. Je vous propose un (Re)mix de votre verbiage :

    On reconcept les espaces des univers via une thématisation des contenus tranversaux. Le but affiché s’est de donner à voir — ne dîtes plus «montrer» mais «donner à voir» — ce qui fait le buzz par un teasing multimodal. Bon, t’as pigé le pitch ? ah wééé mais nan, c’était pas juste rigolo.

    Par contre dans toute votre panoplie de gadgets RIGOLOS,
    j’ai pas vu le gros porte badge ? Quel oubli !

  3. Pingback: Labyrinthèque | la bibliothèque, et veiller

  4. Pingback: ReMixer l’éducation ? C’est EduMix ! | Techniques innovantes pour l'enseignement supérieur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s